La vrillette

La petite vrillette est un insecte foreur, c’est-à-dire un insecte xylophage qui dévore le bois. Les larves sont des nuisibles très ravageuses dans une maison, car elles font des dégâts sur le mobilier mais également sur les charpentes comme les termites. Si vous ne voulez pas que la structure de votre maison soit fragilisée, voici comment les repérer…

Informations générales

  • Ordre : Coléoptères
  • Famille: Ptinidae
  • Sous-famille : Anobiinae
  • Nom scientifique: Anobium punctatum
  • Alimentation: La larve de la petite vrillette se nourrit de bois mort provenant de feuillus (surtout le bouleau, peuplier, aulne, noyer) et de résineux (surtout le pin et le sapin). La larve s’attaque aux parties tendres du bois qui composent les meubles, charpentes, planchers, poutres, etc. Les vieux meubles en bois sont particulièrement prisés par cette espèce. Si mal conservés, les vieux livres peuvent également servir de repas aux larves.
  • Habitat : dans les maisons, les bibliothèques et musées
  • Spécificités : Ces insectes sont malins et peuvent se faire passer « pour morts » pour échapper à un danger.

Mode de vie

  • Reproduction : 12 à 40 œufs en moyenne par femelle qui les déposent dans les fentes du bois ou à l’intérieur d’anciennes galeries. Les œufs blanchâtres sont très petits (0,5 mm) et ont la forme d’un citron.
  • Durée de vie des adultes: 3 à 4 semaines. Les adultes ne se nourrissent pas.
  • Éclosion des larves : L’incubation des œufs dure de 2 à 3 semaines
  • Cycle : La croissance de la larve est très dépendante des conditions ambiantes, de la qualité du bois ainsi que par l’état de dégradation du bois par les champignons lignivores. Le développement de la larve dans de bonnes et moyennes conditions dure de 8 à 36 mois. Il peut aller jusqu’à 10 ans dans des conditions très difficiles.
  • Ses prédateurs : guêpe parasite, araignée, oiseaux…

Description physique

  • Longueur de l’adulte : de 2 à 6mm
  • Description : corps allongé et passablement cylindrique. La base des antennes ainsi que la tête sont recouverts par le pronotum. Ce dernier est finement granuleux et arbore sur le dessus une protubérance triangulaire. Les élytres sont ponctués de grosses dépressions formant des stries régulières. Les antennes arborent une massue composée de trois articles légèrement allongés.
  • Couleur: brun rougeâtre à brun foncé
  • Description de la larve : corps arqué de coloration blanchâtre à jaunâtre recouvert d’une faible pilosité dorée. Mandibules brunâtres. À maturité, la larve peut atteindre 4 à 5 mm de long et 2 mm de large.

Signes de présence

  • Des déjections qui ressemblent à de petites boules en forme de grains de sable
  • Des trous circulaires de 1 à 1,5mm dans le bois (meuble, charpente, parquet…)
  • Des petits tas de sciure (vermoulure) finement granuleuse aux allures de cacahuète au sol